La consolidation de Pékin et la colère des musulmans Chinois

Publié le 23/11/2023
Soubha


La Chine a fermé des centaines de mosquées dans ses provinces du nord, rapporte l'Associated Press. Officiellement, cette politique porte le beau mot de « consolidation ». En outre, les ornements et les détails architecturaux étrangers à la culture chinoise sont retirés de nombreuses mosquées.

Tous ces « processus de consolidation » n’ont pas empêché cette semaine les ministres des pays arabes et islamiques de chercher protection contre « l’agression israélienne » en Chine.

La Turquie, où elle compte sur les investissements chinois et sur un « pôle » mondial alternatif, reste également silencieuse.

Et seuls les musulmans chinois n’aiment pas la consolidation de Pékin, mais la communauté internationale ne prête plus attention à leurs problèmes.