Le pape François approuve la bénédiction des couples de même sexe dans le cadre d’un changement historique de l’Église

Publié le 19/12/2023
Soubha Info

  • Le pape François et le Vatican ont approuvé la bénédiction des couples de même sexe dans des contextes spécifiques.
  • Le Vatican affirme que le mariage est un mariage entre un homme et une femme, mais souligne la nécessité d'étendre ses bénédictions aux unions homosexuelles.

  • Ces bénédictions ne doivent pas être interprétées comme équivalentes aux sacrements du mariage hétérosexuel ni faire partie des rituels réguliers de l’Église.

  • Les factions conservatrices au sein de l’Église devraient s’opposer à cette décision.

  • Les critiques soutiennent que cette démarche ne réalise pas pleinement l’acceptation et l’égalité.

  • La décision vise à reconnaître l’évolution des perceptions des identités sexuelles et à atténuer les divisions au sein de l’Église.

  • Cette évolution est reconnue comme un progrès significatif dans le ministère de l’Église envers les personnes LGBTQ+.



Le pape François a annoncé que les prêtres seraient autorisés à bénir les couples de même sexe, une décision qui a été célébrée par ceux qui prônent une plus grande acceptation des catholiques LGBTQ. Cette décision représente un changement significatif dans la position de l'Église sur l'homosexualité et marque une étape importante dans ses relations avec la communauté LGBTQ. Cependant, les catholiques conservateurs ont exprimé leur déception et ont fait valoir que la décision contredit l'enseignement de l'Église selon lequel elle ne peut pas bénir les relations pécheresses. Il est important de noter que la nouvelle règle ne signifie pas que l’Église mariera désormais les couples de même sexe, mais autorise plutôt les prêtres à offrir des bénédictions aux personnes mariées de même sexe. Ces bénédictions ne doivent pas ressembler à un rite liturgique de mariage et ne doivent inclure aucun élément associé à une cérémonie de mariage. La Conférence des évêques catholiques des États-Unis a souligné que l'enseignement de l'Église sur le mariage restait inchangé, mais a reconnu la nécessité de bénédictions pastorales. Bien que la décision ait suscité des réactions mitigées, il est peu probable qu’elle émeute la majorité des catholiques américains, car des sondages indiquent qu’une majorité d’entre eux soutiennent le mariage homosexuel. Dans l'ensemble, cette annonce signifie un changement dans l'approche de l'Église à l'égard des questions LGBTQ et met en évidence son cheminement continu vers l'acceptation et l'inclusion.