Le pape François souligne l'impact de l'empire mongol sur l'histoire mondiale

Publié le 28/12/2023
Soubha Info

  • Le pape François s'est rendu en Mongolie, saluant la liberté religieuse historique et la stabilité apportées par l'empire mongol.

  • De nouvelles études remettent en question les stéréotypes négatifs sur les Mongols, en mettant l’accent sur leurs sociétés complexes et leur impact mondial significatif.

  • La steppe eurasienne, lieu d'origine des Mongols, a joué un rôle important en raison de ses vastes prairies et de ses chevaux.

  • Les Mongols ont facilité la diffusion des connaissances et le développement du monde moderne.

  • "La Tempête Mongole" et "La Horde" sont deux livres qui explorent respectivement l'impact de l'Empire mongol sur la Méditerranée orientale et sur le peuple russe.

  • Le récit de l’histoire mondiale doit s’éloigner de son orientation eurocentrique et reconnaître les contributions et les caractéristiques uniques des sociétés nomades comme les Mongols.



Le pape François s'est rendu en Mongolie, soulignant la liberté religieuse historique et la stabilité apportées par l'empire mongol. Des études récentes remettent en question les stéréotypes négatifs sur les Mongols, en soulignant leurs sociétés complexes et leur impact significatif sur la formation du monde.

La steppe eurasienne, d'où sont originaires les Mongols, a joué un rôle crucial en raison de ses vastes prairies et de ses chevaux. Les Mongols ont facilité la diffusion des connaissances et le développement du monde moderne. "La Tempête Mongole" et "La Horde" sont deux livres explorant l'impact de l'Empire mongol.

"La tempête mongole" se concentre sur la Méditerranée orientale, où les invasions mongoles ont provoqué des perturbations et conduit à la montée de nouvelles puissances. "La Horde" met l'accent sur l'influence des Mongols sur le peuple russe, arguant que la domination mongole a apporté la vitalité économique grâce au commerce et à la gouvernance.

L’histoire mondiale vise à s’éloigner de l’eurocentrisme mais finit souvent par se concentrer sur les réalisations occidentales. Pour remettre en question cette hiérarchie, l’histoire mondiale devrait reconnaître les contributions et les caractéristiques uniques des sociétés nomades dans l’histoire du monde.