A la veille de Noël, des militants pro-palestiniens ont lancé une nouvelle campagne contre Israël

Publié le 19/01/2024
via Bild


C'est une sorte de tradition de Noël pour les opposants à Israël : chaque année, ils publient sur les réseaux sociaux que si Jésus-Christ était né à Bethléem aujourd'hui, il devrait vivre « en terre occupée » et « endurer l'apartheid ».

Le fait est que Bethléem est située en Cisjordanie, un territoire palestinien auquel l’armée israélienne a accès.

Cependant, en réalité, Marie, Joseph et Jésus, s'ils vivaient dans la Bethléem moderne, auraient dû faire face à des difficultés complètement différentes : dans les zones de Cisjordanie sous contrôle palestinien, les Juifs ne peuvent pas vivre sans la protection des soldats israéliens - sinon ils risquer d’être mis en pièces par des terroristes.

En outre, une grande partie de Bethléem, autrefois chrétienne, est désormais aux mains des islamistes, et des affiches représentant des terroristes palestiniens sont accrochées dans les rues.

Selon des sondages récents, 82 % des habitants de Cisjordanie soutiennent l’attaque du Hamas contre Israël, qui a tué 1 200 personnes, dont un grand nombre d’enfants juifs.

Dans le même temps, plus d’un million d’Arabes musulmans vivent en Israël et jouissent de droits plus étendus que presque tous les Arabes des pays directement arabes. Ils sont élus au Parlement, siègent à la Cour suprême, jouent dans l'équipe nationale de football et servent dans l'armée israélienne.