Faim pour la foi : Le leader spirituel kenyan accusé de multiples homicides involontaires

Publié le 24/01/2024
Soubha Info


Le chef d'une secte kenyane, Paul Nthenge Mackenzie, et 94 autres personnes ont été accusés d'homicide involontaire pour la mort de plus de 200 personnes. Mackenzie, un pasteur autoproclamé, aurait incité ses disciples à mourir de faim afin de « rencontrer Jésus ».

Les autopsies ont révélé que la plupart des victimes étaient mortes de faim, tandis que d'autres présentaient des signes de violence physique. Mackenzie fait également face à des accusations de terrorisme et subit une évaluation de sa santé mentale afin de déterminer son aptitude à subir son procès pour meurtre.

Cette affaire a mis en lumière la nécessité d'une réglementation plus stricte des églises et cultes sans scrupules au Kenya, où il existe plus de 4 000 églises enregistrées.