L'approbation du pape pour la bénédiction du même sexe déclenche une controverse en Afrique

Publié le 30/01/2024
Soubha Info

  • L'approbation du pape François en faveur des bénédictions pour les personnes de même sexe a déclenché une controverse et une opposition, en particulier de la part des évêques africains.
  • Les critiques des évêques africains proviennent d'une contradiction perçue entre la position du pape et les valeurs culturelles et religieuses traditionnelles de nombreuses communautés africaines.
  • La controverse a donné lieu à des protestations et à des appels au boycott parmi les chrétiens africains, soulignant un fossé culturel et religieux important.
  • Le soutien à la position du pape est plus évident parmi les évêques d'Europe, mettant en évidence une division régionale au sein de l'Église catholique.
  • Le bureau doctrinal du Vatican a émis une mise en garde, déclarant que les bénédictions pour les personnes de même sexe ne devraient pas être intégrées aux cérémonies ou rites officiels de l'église.
  • La question a suscité un débat plus large au sein de l’Église, révélant des points de vue divergents parmi les évêques de différentes parties du monde.


Le pape François a été critiqué par les évêques africains pour sa décision d'autoriser les bénédictions non liturgiques pour les couples de même sexe. Les évêques africains soutiennent que de telles bénédictions contredisent les normes culturelles et les valeurs des communautés africaines, où l'homosexualité est souvent considérée comme mauvaise et illégale.

Cependant, la décision du pape a reçu le soutien des évêques européens, certains exprimant leur volonté de bénir les couples de même sexe tout en précisant qu'elle ne signifie pas l'acceptation des unions de même sexe. Le bureau doctrinal du Vatican a averti que de telles bénédictions ne doivent pas être incluses dans les rituels de l'église ou dans les rites liturgiques.

De plus, les évêques d'Asie centrale ont appelé à l'annulation de la directive du pape, qualifiant la bénédiction des unions homosexuelles de contraire à la doctrine de l'Église catholique. La question a déclenché un débat au sein de l’Église catholique, avec des opinions divergentes de la part des évêques des différentes régions.