Enseignant de Seine-Saint-Denis incarcéré pour traduction et diffusion de chants jihadistes

Publié le 02/03/2024
Soubha Info


Un professeur des écoles de 26 ans, exerçant à Drancy en Seine-Saint-Denis, a été récemment mis en examen et placé en détention provisoire pour des faits graves liés au terrorisme. Il est accusé d'avoir traduit, interprété et enregistré des chants religieux, connus sous le nom d'anasheeds, qui font l'apologie du djihad. Ces chants ont ensuite été transmis à des membres influents de l'État islamique pour leur diffusion.

L'affaire a pris un tournant décisif suite à une perquisition à son domicile en décembre 2023, où des supports numériques personnels contenant ces éléments ont été découverts. L'enquête, menée par la section antiterroriste de la brigade criminelle et la direction générale de la sécurité intérieure, a révélé que l'enseignant avait déjà été surveillé par les services de renseignement pour son activité sur les réseaux sociaux, où il diffusait en privé de la propagande djihadiste.

Bien que l'enseignant ait été décrit par son ancienne avocate comme un individu bien intégré dans la société française, marié et père de famille, il a été mis en examen le 16 février pour "association de malfaiteurs terroriste en vue de commettre des crimes d’atteinte aux personnes". Il a invoqué l'influence d'interlocuteurs, dont il ne connaissait que les noms religieux, qui lui auraient demandé d'interpréter ces anasheeds.