Neuf ans après "Laudato Si'", les musulmans lancent "Al-Mizan" : un pacte islamique pour la Terre

Publié le 05/03/2024
Soubha Info

- Les musulmans ont lancé un document intitulé "Al-Mizan: A Covenant for the Earth" qui fait écho à l'encycliquea du pape François "Laudato Si'" sur l'environnement.

- Ce document a été publié le 27 février 2024 lors de la 6ème session annuelle de l'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement à Nairobi.

- Il a été rédigé par des érudits et membres d'organisations islamiques de premier plan, sous l'égide de la Coalition Foi pour la Terre du Programme des Nations Unies pour l'environnement.

- "Al-Mizan" reconnaît la gravité des crises environnementales (pollution, changement climatique, perte de biodiversité) et souligne l'importance de prendre soin de l'environnement et de défendre la justice.

- Les dirigeants chrétiens ont salué ce document pour son équilibre entre la vision islamique et la perspective chrétienne, notamment catholique.



Neuf ans après l'encyclique du pape François "Laudato Si'" appelant à une action urgente face à la crise environnementale, la communauté musulmane a lancé son propre document faisant écho à cet appel. Ce texte, intitulé "Al-Mizan: A Covenant for the Earth", a été dévoilé le 27 février 2024 lors de la 6ème session annuelle de l'Assemblée des Nations Unies pour l'environnement à Nairobi.

Rédigé par des érudits et membres d'organisations islamiques sous la houlette de la Coalition Foi pour la Terre du Programme des Nations Unies pour l'environnement, "Al-Mizan" aborde les défis mondiaux d'un point de vue islamique. Le document reconnaît la gravité des crises de la pollution, du changement climatique et de la perte de biodiversité. Il souligne l'importance de prendre soin de l'environnement et de défendre la justice.

Les dirigeants chrétiens, y compris l'archevêque catholique Hubertus van Megen, ont salué cette initiative pour ses similitudes avec "Laudato Si'" et l'équilibre entre la vision islamique et la perspective, en particulier catholique. Cette convergence sur les enjeux environnementaux souligne l'urgence d'une action transcendant les clivages religieux.