Des étudiants africains primés lors du 7ème concours de psalmodie du Saint Coran à Oujda

Publié le 01/04/2024
MAP


Des étudiants d'Afrique subsaharienne ont été primés lors de la septième édition du concours national de mémorisation et de psalmodie du Saint Coran, organisé samedi par le Conseil régional des ouléma de l'Oriental, à l'occasion du mois sacré de Ramadan.

Des prix et des certificats de mérite ont été remis aux gagnants à l'occasion d'un Iftar, organisé par le Conseil en l'honneur des étudiants représentant plusieurs pays ayant participé à ce concours, organisé en partenariat avec l'Union des étudiants musulmans étrangers et le Centre des études et de recherches humaines d'Oujda.

Ce concours, portant sur la mémorisation et la psalmodie du Saint Coran, a vu la participation de plus de 50 étudiants et étudiantes représentant 19 pays subsahariens.

Ces étudiants poursuivent leurs études supérieures dans des facultés et des instituts dans plusieurs villes marocaines dont Oujda, Tétouan, Beni Mellal, Meknès, Settat, Errachidia, Kénitra, Marrakech et Nador.

Cette manifestation religieuse, encadrée par un jury composé de spécialistes dans les sciences du Coran, sa récitation et ses sciences, vise à renforcer la fraternité entre les jeunes musulmans et les valeurs islamiques de paix.

Intervenant à cette occasion, le président du Conseil régional des ouléma de l'Oriental, Mustapha Benhamza a indiqué que cette cérémonie, organisée chaque année en l'honneur des étudiants d'Afrique subsaharienne, constitue une occasion en vue de leur rendre hommage pour l'effort consenti dans la mémorisation et la récitation du Saint Coran, mettant l'accent sur l'accueil chaleureux réservé à ces étudiants dans la ville d'Oujda et l'importance des moyens mis à leur disposition.

De son côté, le président de l'Union des étudiants musulmans étrangers, Bah Mamadou Ouri a souligné l'importance de ce concours coranique, qui traduit l'intérêt porté à la mémorisation et la psalmodie du Saint Coran ainsi qu'au renforcement des liens fraternels entre les jeunes musulmans de différentes nationalités afin de consolider les valeurs de tolérance et de coexistence.

Pour sa part, Yamna Afqir, chargée de communication et des relations publiques au Centre des études et des recherches humaines d'Oujda, a indiqué que ce concours ouvert aux étudiants musulmans étrangers, vise à renforcer davantage l'intérêt accordé à la mémorisation, la psalmodie et la récitation du Coran.

Dans des déclarations à la presse, des étudiants primés ont exprimé leur joie de participer à ce concours, se félicitant du soutien dont bénéficient les étudiants musulmans étrangers qui poursuivent leurs études dans les différents facultés et instituts du Royaume

Il ont noté que ce concours constitue une occasion de consolider les liens fraternelles entre ces étudiants.